contact
Contact



Google



Histoire

10 août 955 : Otton 1er écrase les Hongrois au Lechfeld


Le 10 août 955, le roi d'Allemagne Otton 1er écrase les Hongrois au Lechfeld, au sud de l'actuelle ville d'Augsbourg, en Bavière, sur l'un des principaux champs de bataille européens. C'est un coup d'arrêt définitif à sept siècles d'invasions barbares en Europe occidentale.
Les Hongrois, ou Magyars, sont des nomades apparentés aux Mongols. Ils menacent la Germanie et l'Europe occidentale depuis plusieurs décennies.
Le père d'Otton 1er, le roi saxon Henri 1er l'Oiseleur, calme leur furie en leur payant tribut. Il obtient ainsi un précieux sursis qui lui permet d'organiser la défense de la Germanie. Dans le même temps, les Hongrois s'adoucissent en se frottant à la culture européenne.
Au camp de Lechfeld, en 955, Otton 1er n'a plus affaire qu'à des bandes inconsistantes. Sa victoire met fin pour de bon à la menace hongroise.

Retentissement de la bataille du Lechfeld

La victoire du Lechfeld a un grand retentissement parmi les dirigeants et les lettrés de l'Europe chrétienne. Chacun y voit à juste titre la fin des Grandes Invasions barbares qui ont tourmenté l'Europe occidentale pendant six siècles.
Après la bataille du Lechfeld, l'Europe occidentale n'aura plus à craindre, en effet, le retour des Normands ou d'un quelconque Attila.
La peur des Barbares s'apaisera au point que, trois siècles plus tard, au XIIIe siècle, la menace mongole passera presque inaperçue en Occident. Il est vrai que ces Mongols gengiskhanides n'iront pas plus loin que... la Hongrie avant de retourner dans les steppes d'Asie.
Pendant un millier d'années, l'Europe occidentale se développera en-dehors de toute immigration extérieure, cela n'excluant pas des mouvements de population à l'intérieur du continent ou vers l'extérieur.

Renaissance impériale

En attendant, le roi d'Allemagne est encensé par son peuple et ses troupes dès le lendemain de sa victoire du Lechfeld. Il devient Otton le Grand et il est très vite poussé à restaurer en Occident l'idée impériale. Il va se faire couronner empereur et créer un nouvel empire en remplacement du défunt empire de Charlemagne.
Quant aux Hongrois vaincus, ils vont se stabiliser en Pannonie, sur les bords du Danube, dans ce qui est aujourd'hui la Hongrie. Le baptême de leur roi Étienne en l'An Mil, et son couronnement par le pape Sylvestre II, sous le parrainage du saxon Otton III, l'héritier de leur vainqueur, leur vaudra d'entrer dans le concert européen.

André Larané

11-10-2016

Source : Herodote.net





Diana BOUAYAD-AMINE
Artiste peintre
Collages et peintures
Page de Diana BOUAYAD-AMINE, artiste peintre


exposition



MAGAZINE

- Accueil
- Nouveaux articles
- Tribune citoyenne
- Côté jeunes
- Côté institutions
- Portraits
- Société
- Rétro
- Europe
- Livres
- Voyage, tourisme et découverte
- C'est arrivé ce mois-ci



PAGES PERSO

- Page de Diana BOUAYAD-AMINE, artiste peintre
- Sciences et Médecine
- Gastronomie
- Les plus belles oeuvres de l'humanité
- Sports et Loisirs
- Cinéma (films et acteurs)



LIENS EXTERNES

- Wikiuniversalis
- Le journal l'Equipe
- Union européenne
- Magazine Elle
- Allociné
- Journal Le Monde
- Magazine Paris Match